Ultimate magazine theme for WordPress.
  • TYPES DE VISA ET OBTENTION

Les visas d’entrée :

Le visa d’entrée est accordé pour une ou plusieurs entrées et sorties et doit être dûment porté sur le passeport ou le titre de voyage avec indication en validité de la durée du séjour. Le délai maximum d’utilisation du visa d’entrée est de 90 jours.

La durée du séjour est le temps de séjour accordé par le visa d’entrée. Il court à compter de la date d’entrée en République de Guinée et ne peut excéder 90 jours sauf dispositions plus favorables de conventions auxquelles la République de Guinée est partie.

La délivrance des visas d’entrée est subordonnée :

  • à la fourniture du formulaire de demande de visa
  • à la justification de ressources suffisantes pour subvenir aux besoins du demandeur s’il n’entend se livrer à aucune activité lucrative pendant son séjour en République de Guinée
  • à la présentation d’un billet d’avion retour ou de continuation ou toute autre garantie de rapatriement,
  • au dépôt de deux photos d’identité récentes et identiques
  • Si, sauf dispense, au paiement d’un timbre fiscal dont le tarif est fixé par le Ministre chargé des Finances.

LES VISAS DE TRANSIT :

Le visa d’entrée,  peut être remplacé pour les voyageurs en transit par un visa de transit, notamment dans les cas suivants :

  • Traversée du territoire national par voie terrestre.
  • Attente d’une correspondance aérienne, maritime ou terrestre.
  • Arrivée en Guinée sans avoir eu le temps d’obtenir un visa d’entrée.
  • Immobilisation du moyen de transport  par suite d’avarie ou de panne.

Tout étranger en transit, démuni  de visa peut être autorisé à séjourner soit à l’endroit prévu à cet effet au poste frontalier soit dans tout établissement indiqué par les autorités compétentes. Il peut, le cas échéant, être refoulé, tous frais étant à la charge du transporteur. Tout étranger muni d’un visa transit doit entrer sur le territoire national et en sortir dans les délais prescrits et par le poste frontalier indiqué sur le visa sauf cas de force majeure. Le séjour accordé par le visa de transit ne peut en aucun cas, excéder cinq jours à compter de la date d’arrivée au poste frontalier.

La délivrance du visa de transit exige :

  • Un passeport ou tout autre titre de voyage en cours de validité
  • Deux photos d’identité identiques et récentes
  • Une demande formulaire de visa de transit
  • Un timbre fiscal dont le tarif est fixé par Arrêté du Ministre chargé des Finances.
  • Cependant, lorsque les circonstances l’exigent, notamment en cas d’immobilisation du moyen de transport par suite d’avarie ou de panne, un visa de transit police apposé sur le passeport peut être accordé sans frais ou autres formalités aux passagers qui seront autorisés à séjourner dans tout établissement dit de transit, tous frais étant à la charge du transporteur.

Le visa de transit police est accordé par le Chef du Poste frontalier ou en cas d’empêchement par son Adjoint ayant au moins le grade d’Inspecteur de Police.

  1. En matière d’organisation du travail, ouvriers et fonctionnaires bénéficient normalement d’un congé pendant le week-end et travaillent 8heures par jour de 8 à 16h30 sauf le vendredi qui s’achève à 13 heures en raison de la grande prière hebdomadaire à la mosquée.
  2. La promotion de la Destination est assurée par l’Office National du Tourisme et la vente est assurée par des agents de voyages.

Accès

La Guinée offre des conditions d’accessibilité favorables en ce qui concerne 1a provenance de l’étranger à l’Aéroport Gbessia Conakry et en ce qui concerne le réseau des principales voies de communications vers les autres régions du pays.

Voie aérienne

La Guinée est régulièrement desservie par des liaisons internationales fréquentées :

Bruxelles : Brussels Airlines

Voie maritime

  • Conakry
  • Kamsar
  • Kankan par le fleuve Milo

Par la Route

On peut entrer en Guinée par

  • Le Mali: Siguiri, Kankan, Kouroussa, Dabola, Mamou, Kindia, Conakry.
  • La Côte d’Ivoire : N’zérékoré, Macenta, Guéckédou, Kissidougou, Faranah, Mamou, Kindia, Conakry.
  • La Sierra Léone : Forécariah, Coyah, Conakry
  • Le Liberia : N’zérékoré, Macenta, Guéckédou, Kissidougou, Faranah, Conakry.
  • Le Sénégal : Mali, Labé, Pita, Dalaba, Mamou, Kindia, Conakry ou par Koundara, Gaoual. I3oke, Boffa, Dubreka, Conakry.