Ultimate magazine theme for WordPress.
Alpha CONDE Président de la République de Guinée

La République de Guinée

Dotée d’un potentiel touristique riche et varié, résultant de sa géographie et de son histoire, la République de Guinée constitue une véritable synthèse, géographique, écologique, démographique, historique et culturelle de toute l’Afrique Occidentale. Cette diversité est la caractéristique essentielle de l’offre touristique et artisanale guinéen, qui s’exprime à travers un environnement naturel et socio-culturel original, de quoi fonder sur plusieurs types de tourisme, permettant de répondre à l’attente des visiteurs.

Présentation

Superficie                                      : 245857Km2

Densité                                          : 38,5 habitants/Km2

Population                                     : 12.000.000 d’habitants

Capitale                                         : Conakry

Langue Officielle                          : Français

Monnaie                                        : Francs guinéen (GNF)

Indicatif téléphonique                  : +224

Fête nationale                                : 2 Octobre

Religion                                         : L’islam et le christianisme

Drapeau :                                       : Rouge-Jaune-Vert

Climat tropical avec une saison sèche (de Novembre à Mai) et une saison pluvieuse (de Mai à Octobre)

Située sur la côte ouest de l’Afrique en forme de croissant sur environ 1150Km, la Guinée est limitée par l’Océan Atlantique à l’ouest (un littoral de 300Km) et la Guinée Bissao, au Nord par le Sénégal et le Mali à l’Est par la Côte d’Ivoire et une partie du Liberia, au Sud par la Sierra Leone et le Liberia.

Le pays est géographiquement subdivisé en quatre (4) régions naturelles nettement

distinctes en relief et climat

1- Basse-Guinée ou la Guinée Maritime,

2- La Moyenne Guinée ou le Fouta Djallon,

3- La Haute Guinée

4- La Guinée Forestière.

Géographie

 Située en Afrique de l’ouest et s’étendant en arc de cercle sur environ 1150km. la République de Guinée couvre une superficie de 245 857km2. Elle est limitée, à l’ouest, par l’Océan Atlantique, sur 300 km de côtes, au Nord-Ouest par la Guinée Bissau, au Nord, par le Sénégal, au Nord-est par le Mali, à l’ouest par la Cote d’Ivoire, au Sud, par le Liberia et la Sierra Léone.

Elle est divisée en quatre grandes régions naturelles bien distinctes, avec, chacune. son climat. son relief. sa faune, sa flore, ses traditions.

La Guinée Maritime couvre environ 18% du territoire. C’est une étoile bande littorale, découpée d’estuaires. La Moyenne Guinée, ou Fouta Djallon, occupe environ 22% du territoire. C’est un massif montagneux.

La plupart des grands fleuves y prennent leur source: le Bafing, l’une des deux branches mères du Sénégal, la Gambie, qui prend sa source près du point culminant du Fouta Djallon : le Mont Loura, 1515 m. La Haute Guinée, sur 40% du territoire, est une vaste région de plateaux et de savanes. Y coulent le fleuve Djoliba et tous ses affluents, tels le Milo. le Sankarani, le Niandan. La Guinée Forestière, représentant environ 20% de la superficie, est dominée par les forêts primaires. Le Mont Nimba y culmine, à 1752m.

Climat

La Guinée est caractérisée par deux saisons d’intensité variable et de plus ou moins longue durée, suivant les lieux : une saison sèche, de novembre à mai, une saison des pluies de Mai à Octobre, la pluviométrie pouvant atteindre, par endroits, 4000mm.

On distingue 4 climats, propres à chaque région :

En Guinée Maritime, le climat est tropical et se caractérise par une saison des pluies de 6 mois aux précipitations très abondantes; surtout en août. (4000mm/ an).

La température moyenne est de 28°.

très arrosée. Les deux saisons y sont à peu près égales et la pluviométrie est de 1600 à 2000mm/ an.

En Moyenne Guinée, ou Fouta-Djalon, règne un climat tropical de montagne, aux températures plus agréables : 25° en moyenne. C’est une région

En Haute Guinée, le climat, dit Subsoudanien, est tropical sec ; les températures sont très élevées toute l’année (30° en moyenne), sauf de décembre à février, en raison de l’harmattan. La pluviométrie est plus faible : 1 500 mm/ an.

En Guinée Forestière, le climat y est subéquatorial. Cette région est donc beaucoup plus humide. Elle se caractérise par une longue saison pluvieuse (2800mm/an) et une température moyenne, de 24° à 28°, adoucie par l’altitude.

Population

La natalité précoce et la mortalité infantile, en baisse, font que la croissance démographique est importante. La population de la Guinée est estimée à 8 500 000 habitants (26 habitants / km2 en moyenne. Conakry, la capitale, compte environ 2 000 000 d’habitants).

  • Les groupes ethniques :

La Guinée est une mosaïque d’ethnies. Les Peulhs, Les Malinké et Les Soussous sont les trois ethnies dominantes.

Les Peulhs sont les plus nombreux. Ils habitent principalement les plateaux herbeux du Fouta­ Djalon et sont très actifs dans le domaine de l’élevage.

Les Malinkés, pour la plupart islamisés, habitent les savanes de Haute Guinée. Ce sont surtout des agriculteurs cultivant le mil. le sorgho, le maïs et le riz. L’Imam dispense un enseignement coranique et joue un rôle d’arbitre dans le village.

Les Soussous sont installés principalement sur les. côtes de la Guinée et dans la capitale, Conakry. Ce sont des pécheurs et des cultivateurs.

Chez les peuples de la Forêt, les Tomas, les Guerzés et les Kissiens sont les sous-groupes principaux. Ces ethnique possèdent, chacune, des coutumes et des rites d’une grande richesse.

Les Kissiens, ethnie majoritaire de la Forêt, sont regroupés autour de la ville de Kissidougou, d’où vient leur nom. Il y a les Kissiens chrétiens (ce sont les plus nombreux) et les Kissiens animistes, lesquels vouent un culte sans bornes aux karamokos. sorciers dotés de pouvoirs surnaturels.

Les Tomas se retrouvent  autour de ville de Macenta. ils sont réputés pour leurs statues en pierre, leurs masques en bois, leurs statues divinatoires et leurs fétiches.

Les Guerzés.

(Ethnie basée à N’Nzérékoré)_ ont des masques d’initiation incrustés de cauris, de crins_ de fer.

Les autres peuples : les Baga, les Landoumas, les Nalous, les Mikhiforès, les Diakankés, peu nombreux, sont installés le long de la côte atlantique, dans la région de Boké. Les Bagas sont connus pour leur masque Nimba, devenu l’emblème de la Guinée.

Au nord de Koundara, se trouvent les Bassaris et les Coniaguis, aux traditions ancestrales.

  • Langues

La langue officielle est le français.

Seulement 20% de la population en fait usage. Parmi les langues nationales, le soussou (Guinée Maritime), le Pular (Moyenne Guinée), le Malinké (Haute Guinée), le Kissi, le Toma et le Guerzé (Guinée Forestière) sont les plus parlées.

  • Religions

La liberté du culte et la tolérance sont respectées en Guinée, 85% sont musulmans, 10% sont chrétiens et 5% autres.

Des animistes se retrouvent en foret et en Basse Guinée.